Video Travestie

Powered by JALF

Video Travestie

J’avais quelques jours devant moi, seul à la maison pour des moments intimes tellement rares! Tourner une video travestie me vint à l’idée. Je m’étais promis d’en profiter pour inviter mon amant du moment, Charles, et qui sait, peut-être accepterait-il de tourner ma video travestie avec moi. Il est marié, très bien membré, queue large et pas trop longue. Toujours bien dur et disponible pour moi!

Il est actif, j’aime sa douceur et sa fermeté. Surtout, il répond à mes attentes de petite salope que je suis. Je me suis acheté un épilateur électrique, du fard à paupière noir pour compléter ma panoplie de maquillage et d’accessoires. Je voulais lui offrir une croupe lisse et un visage bien apprêté avec un maquillage sans excès mais très suggestif. Je veux qu’il voit le vert de mes yeux ressortir lorsque que j’aurai sa queue plantée au fond de ma gorge. Un sms le matin et le rendez-vous est pris. Il vient à la maison pour 16h. La préparation de ma video travestie débuta vers 14h30, j’étais très excité dès le début. Tout un rituel ! Épilation des fesses, des couilles, taille du pubis, douche et lavement. Durant tout ce temps je faisais des plans sur ce que je voulais lui faire pour lui donner un maximum de plaisir. Je voyais déjà son beau sexe tendu devant moi… Humm !!

L’idée de tenter de nouvelles choses me trottait dans la tête. J’aimerais avaler son jus pour la première fois, le sucer entre 2 pénétrations… J’étais décidé à être plus salope et cochonne encore que lors de notre dernière rencontre question de lui faire accepter de participer à ma video travestie. Rasé de près, je mets du fond de teint, pas trop, du fard à paupières sombre puis une petite largeur de fard noir juste au dessus des cils. Je termine par le mascara et le rouge à lèvres rouge foncé. Mes yeux verts ressortent bien, le résultat est très satisfaisant. Je me sens femme avec ce regard de salope et ces lèvres pulpeuses ! Je pose ma perruque noire, c’est une coupe carré court plongeant avec une belle frange bien droite qui tombe juste au dessus de mes yeux.

Puis viennent les bas à rayures, le serre-taille en vinyle, le porte-jarretelle et le string ficelle. Tout en noir. J’aime écarter mes fesses lisses et rebondies pour faire glisser cette fine bande de tissu si agréable dans ma raie. Cela me donne une érection et je l’imagine déjà être écarté pour donner place au membre puissant et viril de Charles. J’enfile mes bottes à talons 10 cm en vinyle noir et à lacets. Elles recouvrent mes genoux. Je pose mon choker. C’est un collier noir assez large en dentelle avec une croix à son centre. Je me regarde dans le miroir, je me plais et m’excite. Sexy, féminine et salope comme convenu. Il faudra acquérir une paire de lunettes de vue rectangulaires en plastique noir. Vous devinez l’effet recherché…

Je prépare tout le reste en me promenant ainsi. Sentir cette lingerie se frotter contre ma peau, maîtriser la démarche avec des talons qui font si délicieusement mal, se déhancher, profiter des quelques minutes qu’il me reste pour adopter les gestes et mouvements efféminés, tout cela fait monter une excitation qui me met dans de bonnes conditions pour le recevoir comme il se doit. Le lieu de nos ébats est prêt, je l’attends dans quelques minutes. Quelle terrible sensation, en attendant derrière la porte d’entrée, de savoir que dans un instant je serai l’objet sexuel de cet homme très cochon et très bien membré. J’en ai terriblement envie et je veux être à la hauteur!

Je le vois arriver sur le parking, mon cœur bat la chamade. Il entre, me regarde de haut en bas avec un large sourire. On se fait la bise pendant qu’il pose sa main gauche sur ma fesse droite douce et ferme. J’avance d’un pas et je tourne sur moi en lui demandant si je lui plais. Il me répond que je suis belle. Je le prends par la main et l’emmène dans la chambre. Il se déshabille. Je le regarde et surtout je me concentre sur sa queue qu’il dévoile…